Partenaires

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil du site > Appui à la recherche > ECCMA

Equipe de Coordination des Compétences en Moyens Analytiques

ECCMA

Equipe de Coordination des Compétences en Moyens Analytiques


L’équipe est constituée de membres du personnel technique des équipes ainsi que de chercheurs / enseignants-chercheurs qui ont une forte implication dans le domaine de l’analyse chimique. Responsables d’appareils, ils proposent à la communauté formation à l’utilisation du matériel dont ils ont la charge, une assistance au développement de protocoles analytiques sur les appareils voir pour certaines occasions la réalisation de mesures analytiques.

Le laboratoire dispose d’un vaste parc de matériel couvrant de nombreux domaines dans l’analyse chimique :

- Analyse élémentaire
- Analyse physique
- Analyse thermique
- Imagerie
- Spectroscopie
- Chromatographie

Les machines permettent d’étudier de manière qualitative et/ou quantitative les produits issus de réaction chimique et ainsi de qualifier et maitriser les procédés développés au sein du laboratoire.



Responsable  : Steve Pontvianne, AI

Membres (en cours)

NomFonctionTéléphone
Philippe Arnoux IE 03 72 74 37 83
Arnaud Aymes Technicien 03 83 17 57 67
Fabrice Blanchard IR 03 72 74 14 58
Xavier Framboisier IR 03 72 74 37 79
Emilien Girot Technicien 03 83 17 51 86
Baptiste Laubie M. de Conf. 03 72 74 37 41
Marie Le Page Mostepha M. de Conf. 03 72 74 37 86
Hélène Poirot Technicienne 03 72 74 38 61
Steve Pontvianne AI 03 72 74 37 48
Jean-François Remy AI 03 72 74 37 30
Emmanuel Rondags M. de Conf. 03 83 59 58 81



EQUIPEMENTS


Dans le domaine de l’imagerie : Le LRGP s’est doté il y a 2 ans d’un AFM pour permettre l’étude des processus couplés de transfert de matière, de chaleur et des écoulements, de la cinétique et de la thermodynamique, de la chimie-physique et de la biologie... Comme, les objets de recherche étudiés sont nombreux, allant des nano-cristaux fluorescents aux membranes échangeuses de protons pour pile à combustible. Pour de nombreux objets, leur état de surface est intimement lié à ses propriétés : la connaissance de leur topographie est alors un élément essentiel des recherches. De même, la cartographie des forces à l’échelle atomique permet d’accéder aux interactions entre matériaux, ou entre matériaux et procédés, comme dans le cas des forces d’agglomération entre particules lors de l’écoulement d’aérosols ou des interactions filtre/poudre en filtration.



Dans le domaine de l’analyse élémentaire : L’ICP-MS avec couplage à une Chromatographie Ionique : son intérêt réside dans la possibilité de réaliser de la spéciation sur matériaux biologiques et/ou dans les eaux, voir son application dans le suivi de polluants. L’ICP-MS seul c’est la mesure de rapport isotopique pour le traçage sur tout type d’échantillons suivi de polluants dans des systèmes hydriques. Une autre application est serait dans le domaine de l’analyse de nanoparticules pour mesurer l’efficacité de captage de procédés de purification aérosols.

Analyse Physique : Analyseur BET, Granulomètre Laser, Porosimètre Mercure Sorption/désorption, mesure de couche ??, distribution granulométrique, application catalyseurs biologiques ou non, lyophilisats protéiques, etc

Chromatographie : UPLC, GC avec couplage ou non de différent type de détecteur : applications pour COV, Substances naturelles, mesures sur l’environnemental

Spectroscopie : Spectrophotomètre UV-Visible et Fluorescence pour des applications dans la mesure singulet application thérapeutique, suivi de colorimétrie via une sphère semi intégrative pour des applications agroalimentaires, couches minces, colorimétrie de surface…

Analyse Thermique : ATG, DSC : La DSC permet la mesure de grandeurs physiques des matériaux telles que la transition vitreuse, les températures de fusion et cristallisation, l’énergie générée ou nécessaire relatives à ces transformations. Ces informations sont incontournables pour qualifier les polymères (réactifs et/ou en produits de synthèses), ou encore les membranes (à base de polymère). L’ATG permet l’étude de la dégradation des matériaux sous atmosphère inerte ou oxydante soumis à différents profils thermiques.

Cette rubrique ne contient aucun article.